Business MLM

L’entrepreneuriat au féminin

on

L’entrepreneuriat au féminin

 

Les femmes ont un dilemme qui prend de plus en plus d’ampleur …

Avant, elles restaient à la maison à s’occuper de leur foyer, faire en sorte que leur intérieur soit parfait, que le repas soit prêt quand leur mari rentre du travail en plus de gérer l’éducation des enfants. C’était la norme à une certaine époque…

Les femmes veulent de plus en plus s’affranchir d’une certaine identité qui leur est attribuée sans franchement leur demander leur avis… mais ce n’est pas si facile !

 

Alors ce dilemme ?

 

Nous sommes tiraillées entre… notre épanouissement personnel ou professionnel… eh oui… Dans notre esprit apparemment, il faut qu’on choisisse … Mais euh … Pourquoi ?

 

Donc notre vie est enrichie personnellement par le fait de voir nos enfants grandir, évoluer, par le fait des liens forts créés avec nos enfants et notre conjoint, ce qui est donc au dépend de notre carrière professionnelle, car avec les impératifs du soir (faire à manger, le ménage, s’occuper des enfants… gérer l’intendance quoi !), on ne peut pas rester au travail, montrer toutes nos capacités, se faire remarquer dans le bon sens et donc prétendre à des postes à responsabilités où l’on pourrait être plus libre, créative pour donner un sens à notre vie professionnelle.

 

Et puis en tant que femme, les stéréotypes persistent sur le marché du travail : une femme est inférieure (pour travail égal, salaire inférieur), elle n’est pas très disponible, elle a moins de poigne, moins de compétences… no comment…

Ou l’inverse ! On se donne à fond dans notre travail pour prouver que l’on est une personne fiable, compétente, disponible, présente, créative…

et nos revenus sont confortables (si on arrive à être reconnue, ce qui n’est pas gagné)…

avec en cadeau le désert du sahara comme équivalent de notre vie personnelle…

ou une vie de famille dont on ne profite pas

=> on est rarement là physiquement et, mentalement, on a tellement de choses à penser que… pfiouuu on est ailleurs.

Les années passant… on ressent un vide qui se creuse et les questions :

Est-ce que cela en vaut la peine ?

Est-ce que je ne suis pas passée à côté de quelque chose ?

Et pour rattraper tout cela… force et courage !

Et si tout était question d’équilibre ?

Et si on changeait de perception ?

 

On se sent obligée de choisir.. parce que personne ne nous à proposé de pouvoir concilier les deux pleinement !

 

Les paramètres pour construire sa vie professionnelle ont évolué aussi.. en même temps que le besoin des femmes !

 

Il y a des options qui n’existaient pas avant ou qui n’avaient pas l’ampleur d’aujourd’hui !

 

L’entrepreneuriat est à l’heure actuelle une solution pour conjuguer vie personnelle et professionnelle. On gère son temps, tout en créant son propre emploi !

 

Ce n’est toutefois pas de tout repos… parce qu’en plus de gérer la partie familiale, on a une pression supplémentaire que l’on a pas en étant salariée… c’est la création de revenus…

C’est un challenge de tout instant qui doit être géré donc les nuits blanches peuvent être amenées à se succéder !

 

Cependant, notre économie propose une forme d’entrepreneuriat qui nous permet de faire une transition pour construire son propre emploi à son rythme, tout en gardant son emploi !

Cette opportunité porte le nom de:

« Vente Directe par Réseau »

 

Un concept en plein essor qui mérite d’être valorisé et d’être proposé à toutes personnes volontaires, et prêtes à s’investir pour ses projets à temps partiel dans un premier temps puis à temps complet si l’envie se fait ressentir.

 

Vous devenez indépendante, en prenant votre licence à 155 euros, avec à votre disposition gratuitement :

 

  • une société avec une renommée de plus de 30 ans d’existence,
  • des produits de qualité reconnus certifiés et brevetés,
  • un laboratoire exclusif dédié à la Recherche et Développement,
  • un cabinet comptable et fiscal,
  • des charges sociales payées par la société,
  • un statut juridique avantageux et protégé (statut VDI) qui existe depuis plus de 20 ans,
  • un service logistique,
  • une déontologie professionnelle,
  • une 30aine d’employés à votre service que vous n’avez pas à gérer,
  • des formations en ligne et en live,
  • un accompagnement personnalisé avec un conseiller exclusif,
  • une promotion de la marque et de la société au niveau audiovisuel géré par l’entreprise…

La prise de risque devient soudainement moindre n’est-ce pas ? Se retrouver toute seule (en plus du reste de notre vie) pour :

  • faire une étude de marché,
  • trouver de bons produits,
  • fixer les prix,
  • créer un nom,
  • les frais de création de société,
  • convaincre votre banquier et faire un prêt,
  • trouver un local,
  • avoir des salariés, les payer et les gérer,
  • s’occuper des conditions générales de ventes,
  • trouver des partenariats de confiance : comptables, avocats,
  • être le directeur financier, communication, administratif, logistique, des ventes, payer des charges alors qu’on a même pas encore démarré…

 

Cela vend moins du rêve, n’est-il pas ?

Et pourtant c’est le quotidien de beaucoup d’entrepreneurs dans le monde économique traditionnel.

 

Votre seule préoccupation ?

Vous construire… et développer à votre rythme, la notoriété des produits et du concept de la société avec un cadre mais surtout votre empreinte, votre créativité, votre personnalité, tout en étant accompagné par un conseiller qui a déjà vécu toutes les étapes.

 

Financièrement, vous êtes LIBRE de mettre le curseur où vous voulez, et allez chercher ce qui vous convient tout en profitant d’un d’effet de levier si vous décidez de partager cette aventure en créant votre réseau de partenaires engagés.

 

Alors oui… cela veut dire qu’il sera nécessaire de s’investir dans ce projet, d’y consacrer du temps, d’apprendre et de faire de nouvelles choses, d’être enseignable, d’être patiente, de dépasser ses peurs, d’aller de l’avant…

 

Est-ce que le fait de changer son quotidien sur 3 à 5 ans pour un avenir plus stable, serein, équilibré et être pleinement épanouie en vaut la peine ?

Ou même créer un revenu complémentaire temporaire pour faire vivre un projet longtemps mis de côté ?

De mon point de vue… la réponse à cette question est positive… car je n’ai rien à perdre, tout à apprendre… et sur moins de temps que 40 ans de cotisation.

 

De plus en plus de femmes, ont le déclic, à la naissance de leurs enfants, en s’apercevant que leur quotidien est loin de ce qu’elles avaient imaginé, ou par simple envie de recréer une bulle relationnelle rien qu’à elle.

Beaucoup de femmes saisissent cette opportunité de créer leur idéal de vie, que la Vente Directe par Réseau offre…

 

Pourquoi pas vous ?

 

Ref de livre : L’entreprise du 21ème siècle de Robert KYOSAKI

 

Elodie MEYAPIN

 

 

 

 

 

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *